moringa

Moringa, l’arbre à miracles

Le Moringa Oliferira, plante de la famille des Moringacea, est un arbre poussant en climat tropical ou subtropical. Oleifera signifie « qui produit de l’huile ».

L’arbre est originaire d’Inde et du Sri Lanka mais s’est aujourd’hui acclimaté à de nombreuses régions tropicales du monde, notamment en Afrique où il est cultivé pour ses nombreuses vertus. Très résistant à la sécheresse, à croissance rapide, il peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Son écorce de couleur grise est entourée d’une épaisse couche de liège. C’est une plante mellifère dont le pollen et le nectar permettent la production de « miel de Moringa ».

Les vertus du Moringa

Selon les traditions indiennes et ayurvédiques, les feuilles de Moringa pourrait guérir plus de 300 maladies.

De nombreuses études ont permis de mettre en exergue la grande valeur nutritive des feuilles de Moringa. Elles sont plus riches en vitamines, protéines et minéraux que la plupart des légumes. On y trouve notamment de la vitamine B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, A, C et E ainsi que du potassium, du calcium, du magnésium, du fer, de la manganèse, du sélénium. Elles contiennent également des acides aminés et du fer.

Sa consommation est particulièrement indiquée pour revitaliser l’organisme, renforcer le système immunitaire, réduire la fatigue, améliorer la digestion. De nombreux programmes humanitaires utilisent les feuilles de Moringa pour lutter contre la malnutrition et les maladies associées.

Sa grande richesse nutritive en font une plante particulièrement adaptée pour les mamans allaitantes, d’autant plus qu’elle est considérée comme galactologue, elle augmenterait donc la production de lait maternel.

L’arbre à miracles

En raison de toutes ses vertus, le moringa est surnommé l’arbre à miracles dans les pays en voie de développement. Au Sénégal, on l’appelle nébéday, « qui ne meurt jamais », car quand on coupe de jeunes pousses, il en apparaît aussitôt de nouvelles avec les premières pluies.

×