fenugrec

Fénugrec, les graines galactogènes

Le féungrec, ou Trigonella foenum-graecum, est une plante annuelle de la famille des fabacées, originaire d’Afrique du Nord et du moyen-orient.

Ses tiges mesurent généralement de 20 à 50 cm mais peuvent atteindre 80 cm de haut. Elles sont garnies de feuilles ressemblant à celles du trèfle. Ses fleurs blanches ont la forme de longues gousses contenant des petites graines de couleur ocre très aromatiques. Ce sont ces graines que l’on consomme en infusion pour leurs vertus galactogènes.

Les vertus du Fenugrec

C’est l’une des plus anciennes plantes médicinales, elle fait partie de la pharmacopée chinoise et ayurvédique, en Inde. On utilisait dans l’Egypte ancienne il y a 3500 ans pour purifier les habitations et les lieux de culte et pour favoriser la lactation chez les jeunes mamans allaitantes.

Ses graines contiennent notamment des protéines, du galactomannane, des alcaloïdes et saponosides comme la diosgénine, une molécule naturelle qui a pour effet d’augmenter la production de lait maternel, raison pour laquelle nous l’avons utilisée dans notre tisane d’allaitement, allié aux graines de carvi et de fenouil, aux effets similaires.

Le fenugrec est un aliment sans danger pour la santé d’après les agences sanitaires européennes et américaines. Il est néanmoins déconseillé pour les femmes enceinte, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin pour plus de renseignements.

La plante de beauté

Dans l’Égypte ancienne et en Orient, on utilisait cette plante pour favoriser la prise de poids, les critères de beauté de l’époque favorisant les femmes plantureuses et les hommes à la forte carrure. Les athlètes et les gladiateurs en consommaient d’ailleurs pour développer leur masse. Les arabes l’employaient quant à eux comme aphrodisiaque.

Source :

Petit Larousse des plantes médicinales

×